«Dos à Dos»-2019: 290cmx 220cmx75cm-fer-tissu-néon flex led-vidéo en boucle-enceinte-

Telle une mise en abîme, cette pièce a été présentée, au cours de l'exposition "Partie de /Part Of(f)", à l’intérieur d’un volume de tentures noires en forme de quartier respectant les arêtes de la structure du toit hexagonale de la salle d’exposition où les visiteurs sont invités à entrer. Elle est composée de deux structures similaires rappelant les figures des diagrammes circulaires. Semblables bien qu’antagonistes ces deux volumes triangulaires sont posées l’un sur l’autre par leur base incurvée: ils résistent à leur mouvement de balancement initial et tiennent en équilibre par un point de jonction aimanté. 

L’élément inférieur a été recouvert de voile transparent blanc cassé où un cercle de 30 cm de diamètre a été évidé de part et d’autre, deux néons de couleur blanche en  soulignent les courbes. Tandis que l’élément supérieur, lui, est recouvert d’un coton noir et opaque sur lequel, en analogie, une vidéo de mon échographie cardiaque est projetée. En boucle, cette image en mouvement vient s’opposer à l’immobilisme inéluctable des deux éléments sans lequel l’équilibre de l’ensemble ne peut exister. 

Lanterne rouge

“Une tente close” en tissu  épais de coton blanc cassé de 4 côtés  égaux  (1mètre 85 de largeur 2 mètres 60 de haut chaque). Le côté face est une tenture dans laquelle a été découpée à échelle1m80x1m60 les contours de la peinture des Trois Grâces de Raphaël. Le morceau de tissu manquant a été remplacé par une pièce de tarlatane blanc- cassé, cousue au coton épais de la tenture ce qui permet une vision au travers. Du côté opposé, une ouverture rend l'intérieur de la tente accessible. Une  source d’éclairage rouge en forme de lampion  placée au centre de la tente donne à  celle-ci l’aspect d’une lanterne rouge géante et permet la projection de l'ombre portée rouge des trois Grâces dont l'échelle respecte la taille  moyenne d'une femme, c'est  à dire  environ 1mètre soixante cinq. Une moquette rouge est disposée à l‘entrée et à l ‘intérieur de la tente. L ‘enregistrement d‘une respiration se déclenche lors de l'entrée du  spectateur dans la tente . Cette pièce est inspirée des "Trois Grâces" de Raphaël, des trois personnages du film d'Ingmar Bergman "Cris et Chuchotements". Leurs ombres  s'associent  donc avec celle du visiteur et re-figurent un triangle entre réalité et représentation  . L'ombre étant par définition une  zone d'obscurité formée par l'interception de la lumière par un corps. Le paradoxe de cette installation est que l'ombre portée vient d'une oeuvre évidée, ici les " trois Grâces" de Raphaël : l'absence y devient présence.

 

"A closed Tent" in a  thick white cotton fabric with 4 equal sides (6'x7' wide x 8' high). The opposite side is a curtain in which was cut  scale one ( 6'x5') the contours of the painting of the Three Graces by Raphael. The missing piece of  fabric has been replaced by a piece of off-white tarlatan, sewn to the curtain heavy weight, allowing  the view.The opposite side, is composed by the opening side  of the tent  to access into. A red light source shaped as a lantern is placed at the center of the tent, gives  to the piece the appearance of a giant red lantern and allows the projection of the shadow of the three Graces A red carpet is placed at the entrance and inside the tent. The  sound of a breath is triggered when the spectator comes into the tent. This piece is inspired by the "Three Graces" by Raphael, the three characters in the film Ingmar Bergman's "Cries and Whispers" . Their shadows join the visitor and his shadow and so, re-include a triangle between reality and representation. The shadow is by definition an area of ​​darkness formed by the interception of light by an object The paradox of this installation is that the shadow comes from a  cut out shape, in this case  the "Three Graces" Raphael: the absence becomes  presence.

 

Vis à Vie.

Douze cubes en aluminium habillés de tissu en coton blanc cassé dans lesquels l’ombre portée  du visage de l‘artiste Gwen Gérard à l’échelle 1 a été évidée sur deux côtés: face et  dessous, puis remplacée par un morceau de tarlatane. L’extérieur face du cube est recouvert d’un morceau du même tissu . Un éclairage interne laisse apparaître  les silhouhettes évidées sur le sol et transparaître les ombres de face  sur lesquelles apparaissent des coutures  de reprise en diagonale et des  zones délimitées par des fils  rouges.

Ces cubes sont suspendus en groupe de trois rangées du plafond par des fils de coton à hauteur du regard. Un système de régulation du courant électrique est disposé au niveau de la première rangée constituée de cinq cubes ce qui permet aux ombres portées des lettres  G-R-A-C-E d'être projetées par intermittence sur le sol . Les mouvements de projection   suivent des mouvements respiratoires  au repos.

 

Twelve aluminium cubes dressed in white cotton fabric  where the shadow of the face of the artist Gwen Gerard scale 1 was recessed on two sides: front and below, and then replaced by a piece of tarlatan. The outer face of the cube is covered with a piece of the same fabric. An internal lighting  reveals the recessed silhouhettes.
These cubes are suspended in groups of three rows of ceiling at eye level. A control system of  electric current is installed to the first five cubes row, so  the shadow of the  word G-R-A-C-E   could be intermittently projected onto the ground. Movements projection follow respiratory movements at rest.

 

 

Tout Conte Fait

Installation de 2m10 x 1m90x 1m50 / 83"x75"x 65" Portique en fer sur roulettes -Tabouret  avec lampe  de chevet  - Baladeur CD avec écouteurs . Pliages en papier  calque sur lesquels sont imprimés un portrait  d' une jeune fille en noir et blanc .Extraits de phrases de la  chanson "A la Claire Fontaine" imprimés en rouge sur des bandelettes de papier blanc. Système de cables  métalliques.Steel frame on wheel/  B&W portrait printed on tracing paper/ words from a french popular song printed in red onto white paper stripes .Lamp on a wooden  stool where the first name  Joseph is handwriting onto it /CD player with headphones/ steel cables.

 

Description :  Installation composée de 9 notes représentées par des carrés de 15cmx15cm extraites de la chanson : "A la Claire Fontaine " sont disposées sur un portique dont les cables suggèrent  une portée musicale , d'une lampe  vissée sur un tabouret sur lequel est  écrit  en lettre manuscrite barrée le prénom de Joseph et d'un baladeur avec un casque audio permettant d'écouter l'air :"A la Claire Fontaine" enregistré à l'envers et en accéléré

 

Inside a steel frame on wheels , nine notes are represented by 6"x 6" paper square frames with a cubic printed tracing paper inside. They are from an old famous french song and ranged on 5 steel cables. A cd  player is placed onto a wooden stool with a lamp and headphones are hung on the wall, so you are able to listen the song :"A la Claire Fontaine" recorded in a reversed and faster way.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​