"Le vide à l'intérieur du corps devient plus léger que l'air alentour. Petit à petit on finit par peser moins que rien"... "on se laisse évaporer. Et alors, petit à petit, on s'élève. Paul Auster: "Mr  Vertigo" p.317 éd. Livre de Poche.

"elle fait de l'air sa frontière".  Lola Lafon : " Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s'annonce'' p.382 éd. Actes Sud.

Installation 2 se compose de projections de quatre videos sur l'installation  "Camisoles Double Dutch" de 3m50x2m50x environ 0m30-

 Ces quatre vidéos représentant des  personnages évidées à partir de photographies de ma tante prises durant l'été 1957, balayent de bas en haut, et vice versa, les inscriptions brodées verticalement sur des camisoles: ambivalence, bizarrerie, impénétrabilité, détachement : quatre termes définissant le syndrome dissociatif de la schizophrénie.

 

La forme littéraire de ces quatre termes aux définitions et interprétations multiples s'oppose à la lourdeur et au caractère univoque du diagnostique qui s'ensuit. 

Dans cette installation c'est l'ombre qui éclaire, donne corps et reconnait l'identité. Comme en lévitation, les camisoles s'échappent de leur incarcération, s'envolent, se libèrent de la gravité et s'ouvre vers l'espace.