Still/life 2019/ 2017:  500cmx 280cmx 100cm- Feuilles séchées-fils-tarlatane-néon flex led-plexiglass-film sans tain-variateur électrique- Cette pièce se compose de feuilles mortes de platane contenues entre deux pièces de tissu en tarlatane (tissu utilise communément pour renforcer un vêtement) cousues et assemblées entre elles formant un filet. Un néon “Still Life” de couleur blanche, est placé  en arrière plan, si le terme «Still» reste allumé constamment, «Life» ne cesse de clignoter. Ainsi décomposé, les traductions de ce signe lumineux deviennent multiples de «nature morte», à «toujours en vie» ou bien encore à «vie tranquille» etc. Tout comme un filet de pêcheur, cette pièce aux liens fragiles s’entretient: demande à être réparée, renouée, à chaque exposition. Au fil du temps certaines feuilles se décomposent laissant apparaître uniquement leur matrice d’origine, témoignant de ce passage entre “est” et “a été”.

"Face Cachée",vidéo présentée au cours du festival "Instants Vidéo" à la Friche à Marseille, est composée , entr'autre de plans séquences sur le début de la confection du filet composant  l'installation "Still-Life". Les résidus de tarlatane, laissés par les formes  des feuilles de platane en négatif, ont été réutilisées  pour l'installation  Matrice à l'Effeuillage ainsi les deux installations en devenant leur  mémoire respective.

Cartographie aux Fougères et Fougères Originelles

Déjà magnifiées dans les papiers découpés de Matisse, les fougères , ces plantes fondamentales du monde vivant, sont ici, détachées de leur demeure originelle: un sous bois du pays d’Olonne. Séchées puis cousues entre deux pièces de tarlatane, tissu de couleur écru, à la fois rigide, transparent et aéré assimilable à de la gaze, elles s’exposent à l’air libre .

Ainsi contenues, préservées et enveloppées, leurs ondulations s’y trouvent re-dessinées par le cordon de couture du procédé d’assemblage : les fougères métamorphosées y trouvent une nouvelle empreinte, respiration.

Traitées individuellement en tant qu’objet à la fois sculptural mais aussi graphique, elles vont se lier entre elles non seulement en une installation In Situ:« FOUGÈRES Originelles» dans la salle d'exposition du village d'Octon mais aussi aux dessins d'arbres suspendus de Frédéric Jammes afin d'y recréer un échange, une respiration entre représentation, présentation et spectateurs/visiteurs .

Exposées précédemment en Septembre 2016 lors d'une exposition:«Building Time»à Chicago, le concept de leur installation sous forme de cartographie, a été directement inspirée par l’aspect grillagé de l' architecture de cette ville, les déterminant comme îles/continents, transformant  ainsi leur échelle et point de vue.

 

 Support-Espace aux Feuilles de Platane. 2015/2017 est une installation pouvant prendre différentes formes  en fonction de l'espace donné.

 Ici , exposée à la chapelle des Pénitents de Clermont l'Hérault en 2017, elle est adaptée à une chapelle latérale de l'édifice et est composée d'un filet de 5m sur 2m75 suspendu en premier plan verticalement,  laissant apparaître en arrière plan une structure en fer de 2m05x0m90x2m75,  une feuille de miroir sans tain de 0m9x3m déposée à l'intérieur du volume rectangulaire au sol et dans son prolongement un néon de 1mx2m est adossé  à même le mur  s'incurvant sous son poids .

 Le Filet a été fabriqué avec des feuilles de platane séchées, ramassées  au départ sur la tombe de Tarkovski au cimetière de sainte Geneviève des Bois. Les feuilles une fois séchées  et vernies ont été cousues ,en respectant leur forme initiale, entre deux morceaux de tarlatane puis assemblées entre elles pour former un filet. IL est possible d'en visualiser le commencement de la confection de cette pièce au cours de la vidéo  "FACE CACHÉE" (Merci de demander le  mot de passe via contact). Les  Les traces laissées en négative  dans la tarlatane ont été  réutilisées  pour l'installation Effeuillées .