GRÂCE DE TROIE 2011   -Tissu Coton - tarlatane -toile à beurre- bois - système à roulettes-plastiques – aluminium - vidéo- 2mx 1m85x o,75  vidéo: A Cor

 GRÂCE DE TROIE 2011

 -Tissu Coton-tarlatane-toile à beurre-bois -système à roulettes-plastiques-aluminium-vidéo- 2mx 1m85x 0,75m-

vidéo: A Cor

Projection d'une vidéo «A Cor» de 4 minutes sur une structure en forme de parallélépipède vide, sur roulettes en tissu blanc cassé de 2mx1m85x 0,75m. Sur le côté face, l’ombre portée des trois Grâces a été découpée et remplacée par un morceau de tarlatane. La luminosité de la projection  permet une lecture de l'image  sur deux faces tout en laissant transparaître l'ombre des trois Grâces de Raphaël.

Le court métrage  «A Cor»,  évolue sur  le tempo de «La Sarabande numéro 5»* de J.S. Bach et met en parallèle le mouvement de l'image  et celui du son: ainsi l’aiguille de la brodeuse suit-elle l‘archet de la joueuse d‘Alto Lisa Cardonnet.

Tente/écran translucide, faite de vide et de lumière, l'installation "Grâce de Troie" est une pièce stratégique mettant en scène votre ombre portée, celle des trois Grâces de Raphaël et l’image en mouvement de la vidéo «A cor». Elles se fondent et se confondent  au fil du temps de l‘aiguille de la brodeuse, de l’archet de la joueuse d’alto, du son du tambour à broder ou au rythme de vos pas. Si la brodeuse transperce l’étoffe et clôt l‘espace, la lumière elle, le transperce et l’anime. Ce polyèdre rectangle, en tissu et sur roulettes se tire comme un jouet grandeur adulte subterfuge promenant la forme évidée des Trois Grâces. Elles trois, réunies en un seul contenant, captent et laissent échapper une armada d’images toutes de «Cris et Chuchotements».

* Bande son du film «Cris et Chuchotements»  d’Igmar Bergman.