Vis à Vie 2011:

Douze cubes en aluminium habillés de tissu en coton blanc cassé dans lesquels l’ombre portée  du visage de l‘artiste Gwen Gérard à l’échelle 1 a été évidée sur deux côtés: face et dessous, puis remplacée par un morceau de tarlatane. L’extérieur face du cube est recouvert d’un morceau du même tissu. Un éclairage interne laisse apparaître  les silhouettes évidées sur le sol et transparaître les ombres de face  sur lesquelles apparaissent des coutures  de reprise en diagonale et des zones délimitées par des fils  rouges.

Ces cubes sont suspendus en groupe de trois rangées du plafond par des fils de coton à hauteur du regard. Un système de régulation du courant électrique est disposé au niveau de la première rangée constituée de cinq cubes ce qui permet aux ombres portées des lettres  G-R-A-C-E d'être projetées par intermittence sur le sol. Les mouvements de projection   suivent des mouvements respiratoires  au repos.