De Dos» 2017

2016- 3mx3m50 x1m35 -chaises- tissu - broderie - vidéo projecteur - socle - clé usb-

 

"Chacun est condamné à fixer le vide, comme sous les yeux  des autres mais sans rien voir, à jamais incapable de rien voir."*(1)

 

               Une série de trois tabourets identiques recouverts de tissu couleur chair sur lesquels sont déposés des bustes/dossiers, correspondant aux contours du dos de l’artiste échelle 1 assise sur ce même tabouret. Ils sont eux aussi, recouverts de tissu chair. Sur leur partie supérieure: entre l’emplacement des omoplates, une cible a été brodée avec du fil à broder également de couleur chair qui deviendra l’espace écran de l’installation. Les trois chaises sont disposées de dos et en arc de cercle. Des vidéo projecteurs vissés et placés sur des socles à environ 1m de distance projettent les vidéos de l’installation «Entachées» en boucle sur la cible brodée. Le leitmotiv de ces vidéos, toutes de durée de 1minute 47 secondes consiste en des tâches rouges ne cessant de virevolter de façon aléatoire. Communes aux trois vidéos : «Brest Même», «En Robée» et «A la Dé Robée», ces tâches sont, à l’origine, issues de plans filmés de reflets du soleil sur la surface de l’eau. Par des processus de fusions d’images et de sons rencontrent-elles des interprétations multiples, comme par exemple de se transformer tantôt en ballon, tantôt en globules rouges.

 

                Dans cette installation anthropomorphe, les différents éléments s’incorporent de la forme au sens et se rejoignent dans leur antinomie.  Ainsi les corps fermés car scellés à chaque chaise/écran contredisent la disposition en arc de cercle invitant, elle, à l’ouverture, la conversation.

             Les projections des différentes vidéos sur les cibles au dossier de ces chaises statiques, rappellent la course infinie et répétitive du temps, de l’histoire, de la mémoire. Venant se heurter en boucle à l’immobilisme des sujets/objets, elles en rappellent l’enfermement, l’internement. Cependant à travers leur immatérialité, elles habillent ces trois chaises anthropomorphes et appellent le regard du spectateur dont la circulation interrompt ce circuit fermé. Par son intervention , il devient  la tierce personne: celle qui délivre et ouvre une possible communication.

             

(1).52. Paul Auster "l'Invention de la solitude" éd.Babel